echosdescollines.com

Today view: 1 - Total View: 13

15 jeunes formés en boulangerie pâtisserie et entreprenariat par Sabodala Gold Opérations

Le village de Sabodala  abrite depuis ce samedi 18 juillet 2020 une session de renforcement de capacités d’une dizaine de jours au profit de quinze jeunes sur la boulangerie  pâtisserie et entreprenariat dont six sont déjà en activité. La cérémonie d’ouverture officielle de cette session de formation a été présidée par M Babacar Diagne, le Sous-préfet de  l’arrondissement de Sabodala en présence des chefs de village, des responsables de  SGO et des associations de jeunes.

Téléchargez les fiches du PADAER II pour connaitre  ses modalités pour vous accompagner

« Cette formation initiée par Sabodala Gold Operations (SGO) découle d’un processus inclusif et participatif entre les communautés et SGO s’inscrit dans le programme de restauration des moyens de subsistance mis en place dans le cadre du projet Niakafiri et accorde  une place privilégiée aux jeunes qui sont souvent confrontés à des problèmes d’emploi.

 Durant les différentes sessions de discussions que nous avions eues avec les communautés, l’idée de mettre en place une unité de en boulangerie pâtisserie moderne a émergé.

L’objectif  de ce  projet consiste à impulser l’autopromotion économique des jeunes et des boulangers traditionnels de la zone du projet.

Ce projet au-delà de la création de revenus, vise aussi à améliorer les techniques de fabrication de pains et la qualité des produits à travers des fours améliorés. Dans cette perspective, le projet va aussi intégrer quelques boulangers traditionnels pour leur capacitation »a déclaré M Séga Diallo,  Coordonnateur au Département Développement Durable de  SGO

Le représentant de l’Etat a salué à sa juste valeur cette initiative de la SGO.

« Cette formation en boulangerie pâtisserie est la bienvenue chez nous à Sabodala qui n’a que des boulangeries traditionnelles. Depuis quelques temps le pain de la boulangerie moderne nous vient de Khossanto. Aujourd’hui si on décide de choisir cette filière, c’est vraiment un choix judicieux » a confié M Babacar Diagne, le sous-préfet de Sabodala.

Cette formation en boulangerie et pâtisserie contribue à la réduction du manque de qualification professionnelle chez les jeunes. C’est pourquoi, en plus d’exprimer ses sentiments de satisfaction pour cette initiative de la SGO, le chef de village de Sabodala a exhorté les jeunes à suivre attentivement la formation et à saisir les opportunités qui leur sont offertes.

SGO n’a pas lésiné sur les moyens en acquérant deux fours d’un montant total de quatre millions et a réhabilité l’ancienne salle de réunion  pour les besoins de cette formation et a commis Enda Energie réputé spécialiste en  matière de formation en boulangerie avec des technologies en gaz.

Ainsi, les participants ont mis à profit cette première journée pour accorder une attention particulière à la formation. D’ailleurs, certains participants se sont vite débarrassés de leurs inquiétudes dès l’apparition des premières baguettes de pain moderne.

«  Après cette première journée, je commence déjà à prendre conscience de l’importance de cette formation. Pour cette journée, nous avons appris à mélanger la farine dans un mixeur, à l’allonger et à produire du pain. Déjà pour cette première journée, nous avons produit du pain de qualité. Nous sommes engagés à poursuivre cette formation jusqu’au bout. L’attestation de fin de formation nous servira un jour. Nous sommes contents de cet accompagnement de la SGO. Nous sommes également conscients que ces matériels et équipements mis à notre disposition sont coûteux » a confié M Makhan Kanouté, bénéficiaire de cette formation

Outre la boulangerie et la pâtisserie, les participants bénéficieront d’une formation en entreprenariat afin de leur permettre d’avoir les outils nécessaires pour un bon démarrage et une mise en œuvre correcte de leurs affaires.

Print Friendly, PDF & Email